6h vtt carhaix

6 heures de Carhaix

Samedi 1 juillet, 10h30 j'arrive sur le camping de Carhaix, où a lieu l épreuve.

Au vu de la pluie reçue la veille, j'apréhende le moment ou monter sur mon vtt. Après avoir tout déballé et équipé, je vais faire un tour de reconnaissance. A l'acceuil juste avant on me prévient que le circuit est plus ludique... En effet, ça grimpe quasiment dès le départ, un raidillon puis un second une petite descente et enfin un faux plat en forêt. Et bien pas le temps de se reposer sur le début du circuit. Je serpente en forêt pendant un bon moment, puis une zone technique moins tromatisanteDsc 0034 1

que l an dernier (je la monterai à chaque tour). puis on prend un morceau à l envers, sauf que l an dernier ça descendait... et enfin l arrivé sur un virage relevé en palette... Pfiou je me dis que ça va etre dur... Je regarde mon compteur, j ai 7 kms pour 135 m de dénivelé positif...

 

Il est temps pour moi d avaler mon déjeuner avant d etre appelé à 11h50 sur la ligne de départ. Le classement se fait par rapport au numéro de dossart, je suis deuxième, ça ne durera pas longtemps. Une personne de l organisation me tient mon vtt, il le soupèse et est étonné, je lui dit de ne pas partir avec, on rigole cinq minute, ça détend ça fait du bien.

Img 4149

 

 

12h , le départ est lancé, je part doucement, je me range pour eviter les bousculades, le cardio est dans le rouge quand meme malgrès un départ tranquille.

 

 

 

 

 

Je boucle 4 tours à un bon rythme, j ai 17 de moyenne, je decide de chercher une barre dans mon dos pour éviter de faire un arrêt. je continue pour 3 tours avant de faire une pause ravito, presque 50 kms et la moitiée de l épreuve de faite.

Img 4445

Mon rythme baisse de plus en plus, je décide de m arreter tout les deux tour au ravito, mais finalement, j enchaine 3 tours supplémentaires avant de faire une bonne pause d'un quart d heure et de bien me restaurer.

Je repart difficillement, je monte les deux raidillons en posant pied à terre, la forme ne rvient pas mais mes jambes me font moins mal, la pause m a vraiment fait du bien.

Avant dernier tour, les bénévoles et certains coureurs nous encouragent, nous rassurent, nous poussent, ça fait du bien, mais le moral est bon, c est bientôt la fin.

Puis enfin le dernier tour, je fait attention remercie le maximum de bénévoles, sur la ligne d arrivée personne de ma connaissance mais tout le monde est acceuillit sous un feu d applaudissement. Quelle belle épreuve, sans avoir de pépins physique et avec un terrain et un circuit au top.

Au final je suis 4ième des solo avec 13 tours et 91 kms.

Img 4692

 

Une équipe un peu folle à fait les 6 heures comme ça Img 4244: avec comme sloggan " T occupes pas de la marque du vélo, Pédales "

 

Commentaires (4)

MARTIN
  • 1. MARTIN | 23/07/2017
Mais quelle énergie...
bravo !!
D.laurent
  • 2. D.laurent | 11/07/2017
Bravo Alex..
Raconté comme ça, on a l'impression de l'avoir fait aussi.. et même pas mal aux jambes !!
alex
  • 3. alex | 09/07/2017
C est bien la poêle qui se fout du chaudron....
Jean-Paul
  • 4. Jean-Paul | 09/07/2017
bravo Alex et merci pour le récit.
et si tu arrives à éviter les problèmes mécaniques tu vas devenir infréquentable!
Vous devez être connecté pour poster un commentaire